logo quadran-de

Des éoliennes toutes neuves : en 2018, Quadran assure le « repowering » de plusieurs de ses parcs éoliens

Le principe du « repowering » est de remplacer partiellement ou totalement une centrale de production électrique pour augmenter son rendement, diminuer les émissions de CO2 (dans le cas des installations conventionnelles) et réduire les coûts d’exploitation.

Le repowering en 13 étapes :

  1. 1. Renforcement des pistes et des plateformes existantes pour accueillir les grues et matériels nécessaires au démantèlement des éoliennes ;
  2. 2. Mise hors tension des éoliennes – découplage du poste de livraison ;
  3. 3. Démontage du rotor, de la nacelle et des sections de mât de l’éolienne (partie aérienne) ;
  4. 4. Evacuation des éléments démontés dans les centres de traitements des déchets spécialisés ;
  5. 5. Découvrement des massifs de fondation et stockage de la terre végétale à proximité pour réutilisation ;
  6. 6. Destruction des massifs de fondation et évacuation des gravats et aciers en centres de traitements spécialisés ;
  7. 7. Coulage des nouveaux massifs de fondation ;
  8. 8. Remblais des massifs de fondation ;
  9. 9. Livraison des nouvelles éoliennes ;
  10. 10. Montage des nouvelles éoliennes ;
  11. 11. Raccordement des éoliennes ;
  12. 12. Phase de tests ;
  13. 13. Mise en service industrielle de la nouvelle centrale.

 

Parc éolien de Goulien (29)
 
 
Goulien 2 1 min
 

Depuis le mois de décembre 2017, la centrale éolienne de Goulien, dans le Finistère, est en train d’entamer une seconde vie avec des éoliennes de nouvelle génération.
En effet, mises en service en mars 2000, les 8 éoliennes NEG MICON N48 d’une puissance de 750 kW chacune vont être remplacées par des éoliennes équivalentes ENERCON E48 de 800 kW.
Celles-ci viendront s’implanter aux mêmes emplacements que celles actuellement implantées sur le site.

Au 19/02/2018, l’ensemble des machines était démonté.

 

Goulien 2 2 min  Goulien 2 3 min  Goulien 2 4 min

Goulien 2 5 min  Goulien 2 6 min  Goulien 2 7 min

 

La centrale éolienne de Goulien est issue du programme Eole 2005 (lancé en février 1996 par le Ministère de l’Industrie). Cette opération de « repowering » est le fruit d’une collaboration entre la SA Centrale Eolienne de Goulien – filiale à 100% de Quadran SAS - et la Mairie de Goulien.

Le parc actuel produit en moyenne 12,3 GWh par an, correspondant aux besoins en électricité (hors chauffage) d’environ 2 600 foyers. Avec une puissance totale de 6,4 MW, l’installation de ces nouvelles turbines permettra d’augmenter la production de la centrale d’environ 20%, soit l’équivalent de la consommation de 4 375 foyers (10 000 habitants).

Outre la productibilité, les nouvelles éoliennes installées sur site seront plus performantes d’un point de vue acoustique (évolutions techniques des machines ; 20 ans de technologie de différence entre les deux modèles).

Afin d’assurer le démantèlement de la centrale éolienne, Quadran a souhaité s’entourer d’entreprises locales compétentes en la matière : Guyot Environnement située à Brest, Leroux TP basée à Landudec, Guenneau TP basée à Kerlaz, toutes trois dans le Finistère, et la société Enercon pour la fourniture des éoliennes.

Le chantier devrait s’étendre sur le site sur une durée comprise entre 8 et 10 mois.
La mise en service des nouvelles éoliennes est prévue en septembre 2018.


Parc éolien de Lastours 3 (11)


Lastours 3 8 min

 

Dans le sud, depuis la fin du mois de janvier 2018, le parc éolien Lastours est également en cours de « repowering » à Portel-des-Corbières dans l’Aude. Lui aussi, comme Goulien, était issu du programme « Eole 2005 ». Ce « repowering » consiste au remplacement de 3 éoliennes Nordex N43 de 600 kW par des Enercon équivalentes : E48 de 900 kW. Cette opération permettra au parc de générer plus d’électricité, environ 8 560 MWh par an.

La première des 3 machines a été démontée le 19 février.


Lastours 3 9 min  Lastours 3 10 min  Lastours 3 11 min

Lastours 3 12 min

 

Ce renouvèlement de machines n’est pas le premier sur le plateau venté du Plan du Pal qui est un site historique de test pour les éoliennes depuis les années 1980.

Historique du site éolien du site de Lastours :

  • • 1982 : Première ferme éolienne de France (10 x 10 kW = 100 kW) en autoconsommation
  • • 1984-1989 : Site utilisé comme centre national d’essais (éoliennes Darrieus et rabattables)
  • • 1990-2009 : Terrain d’essais Vergnet SA pour éoliennes bipales rabattables
  • • 2000 : Parc éolien « Eole 2005 » composé de 10 Vergnet SA (200 kW chacune) et 3 Nordex N43 (600 kW chacune) constituant le parc de Lastours – Lauréat du programme « Eole 2005 ».
  • • 2008 : Parc éolien du Couloumi composé de 2 Enercon (2300 kW chacune), qui font partie d’un ensemble de 24 éoliennes situées sur le plateau de Villesèque-des-Corbières
  • • 2010 : Repowering du parc éolien du Plan du Pal en remplaçant les 10 éoliennes Vergnet par 5 Enercon (2300 kW chacune)
  • • 2018 : Repowering du parc éolien de Lastours en remplaçant les 3 Nordex N43 par 3 Enercon E48 (900 kW chacune)

La société de projet est détenue à 50% par Quadran mais ce sont nos équipes de construction, d’exploitation et de maintenance qui vont gérer la construction puis l’exploitation du nouveau parc éolien.  

La mise en service de la centrale est prévue à la fin de l’été 2018.

 

Parc éolien de La Montagne (971)


La Montagne 2 13 min La Montagne 2 14 min

 

L’outre-mer n’est pas en reste puisque Quadran Caraïbes prépare le « repowering » du parc éolien de La Montagne sur l’île de la Désirade en Guadeloupe, en étroite concertation avec la municipalité et les désiradiens.

8 éoliennes tripales Enercon E44 d’une puissance unitaire de 900 kW viendront remplacer 35 éoliennes bipales Vergnet GEV MP 15/60 en service depuis octobre 2000. Un projet d’envergure puisqu’il sera le premier à accueillir des éoliennes aussi grandes dans de telles conditions géographiques, logistiques et climatiques (implantation de 8 éoliennes de 45 mètres de mât et dont les pales mesurent 22 mètres).

Les éoliennes seront associées à un système de stockage de l’électricité produite, afin d’en réguler l’injection sur le réseau. Le parc produira plus de deux fois la consommation électrique de l’île. Inscrit dans la Programmation Pluriannuelle de l’Energie (PPE) de la Guadeloupe, ce parc éolien participera à l’atteinte des objectifs régionaux (autonomie énergétique en 2030) en multipliant par 3 la production d’énergie, tout en divisant par 4 le nombre d’éoliennes. La commune va intégrer la société de projet à hauteur de 12% soit, une éolienne sur huit.

La mise en service de la nouvelle centrale est prévue pour le 1er trimestre 2019.

> Plus d’info : télécharger la plaquette (PDF)

 

 

 


Actualités

RSS Flux RSS Quadran