logo quadran

Eolien offshore : le projet EolMed prend forme !

EolMed eolienneFlottante 450pxLe premier ministre a annoncé mardi 2 décembre lors de son discours aux Assises de l'Economie de la Mer, le lancement en juin 2015 d'un appel à manifestation d'intérêt (AMI) pour les projets pilotes de parcs éoliens flottants au large des côtes françaises.

QUADRAN et IDEOL se réjouissent qu'un cadre réglementaire et économique se mette en place à brève échéance. Les deux sociétés portent depuis près de deux ans un projet commun de parc éolien flottant au large des côtes languedociennes.
"Le Languedoc-Roussillon est un territoire propice à l'accueil de l'éolien offshore flottant ainsi qu'au développement d'une nouvelle filière économique, créatrice d'emplois. Son potentiel est parmi les plus importants d'Europe et le plus important de France. C'est un territoire indispensable pour atteindre les objectifs que la France et la Région se sont fixés en termes de production d'Energie renouvelable.", rappelle Jérome Billerey, Directeur Général de Quadran.

Cette démarche se traduit concrètement dans le projet EolMed qui consiste en une phase pilote d'environ 50 MW (6 à 10 éoliennes flottantes) située à plus de 15 km des côtes à horizon 2017-2018, suivie d'un parc de 500 MW à partir de 2020.
Un protocole d'entente est en cours de finalisation avec les sociétés Ideol, Quadran, Bouygues Travaux Publics et un fabricant d'éoliennes offshore, ayant pour objet de définir une ligne commune d'actions pour le développement de ce projet.

EolMed pourra bénéficier de l'expérience du démonstrateur FLOATGEN (flotteur + éolienne de 2MW) porté par le groupement Ideol, Gamesa et Bouygues Travaux Publics prévu sur le site du SEM-REV (44) dès 2015. Il s'agira de la première éolienne en mer en France.

L'éolien flottant s'annonce comme l'un des principaux leviers de l'activité projetée par le Parlement de la Mer. Le projet EolMed répond alors aux caractéristiques recherchées pour le développement de la filière en région. La spécificité de ce projet réside en effet dans la conception de flotteurs en béton conjuguant fabrication locale avec une importante création d'emplois à proximité du site et optimisation des coûts. En tout, ce sont plus de 2 Md d'€ d'investissements qui sont envisagés dans les 10 prochaines années et la fourniture d'environ 2 TWh/an soit 4% de l'énergie finale consommée en Région ou 13 % de la consommation d'électricité ce qui permettra de couvrir la consommation annuelle d'environ 1,7 million d'habitants.

 

Communiqué de presse (PDF)

Page "Eolien Offshore" sur notre site

Plaquette EolMed (PDF)

 

 

 


Actualités

RSS Flux RSS Quadran